Bien choisir ses supports print

Print affichage publicitaire impression

A l’heure où l’on parle essentiellement de communication digitale, les entreprises auraient tendance à négliger la communication papier qui reste un atout non négligeable pour sa stratégie commerciale.

D’une manière plus large, cette stratégie devra s’appuyer sur ce qu’il est convenu d’appeler le « multi-canal ». Ce dernier repose sur l’utilisation d’un site web, d’un ou de plusieurs réseaux sociaux adaptés à la cible définie par l’entreprise mais aussi des supports de communication classiques tels que les cartes de visites, dépliants, flyers, affichage etc… appelés « communication print ».
Par ailleurs, une fois le « multi-canal » réalisé, il s’agira de créer des liens entre tous ces supports, c’est ce que l’on appelle en bon français le « cross-canal ».

Petit tour d’horizon sur les supports Print grand format

Ce type de communication est très intéressant pour toucher géographiquement une cible. La répétition d’un message sur une zone bien définie peut se révéler très efficace. Attention toutefois à bien définir son message, exemple : informer d’un événement, communiquer sur une offre spéciale.

Le message devra être unique, rapide à lire, facilement mémorisable et attirer l’attention.

Ce dernier point est essentiel car l’on considère que nous avons 3 secondes en moyenne pour identifier le message, par conséquent s’il n’est pas pensé en ce sens, il vous sera impossible de toucher votre clientèle cible.

Dernier inconvénient et non des moindres, le coût peut se révéler prohibitif. Si le marquage de véhicule est plutôt raisonnable en termes de prix, l’affichage de ville pourra peut-être vous faire reculer : outre le prix de fabrication des affiches (ou du spot pour des panneaux lumineux), il conviendra de louer les emplacements des panneaux, abris de bus et des bus aux régies publicitaires.

Les supports de communication Print les plus utilisés

Bien connu de tous, l’utilisation de la bonne vieille carte de visite est une valeur sûre car très peu coûteuse, elle permet de laisser une trace de son passage chez un prospect sans être encombrante. C’est un élément print incontournable, mais quelques petites précautions sont nécessaires :

  • Résumez votre activité en une phrase ou slogan
  • Utilisez au maximum deux types de polices de caractère. Jouez plutôt sur les styles, couleurs et les tailles de la police.
  • Si vous utilisez un modèle d’un fabricant (image de fond, illustration, logo etc…), évitez de l’utiliser sur votre site internet, votre réseau social favori : ce dernier vous réclamera des droits car l’utilisation de ce modèle est exclusivement réservée à votre carte de visite.
  • Pensez à y apposer l’url de votre site internet : cela parait évident mais ce point est souvent négligé.

LE DÉPLIANT

Souvent de format A4 (29,7 cm x 21 cm), il peut être en deux ou trois volets. Il sera essentiellement utilisé pour diffuser un message, un produit ou un service précis. Si vous essayez d’y apposer toute votre offre, vous vous exposez au risque de délivrer un message vague, diffus, mal ciblé.

Vous l’utiliserez dans une logique de collection, c’est-à-dire que vous ferez autant de dépliants que vous avez d’offres. Sa durée et donc le nombre de dépliants à fabriquer sera fonction de votre offre. Pour une offre ponctuelle, par exemple, il sera peut-être inutile d’en fabriquer un nombre surdimensionné.

Il peut être utilisé après le passage chez un client/prospect, mis également sur un présentoir chez vos commerçants préférés, chez un prescripteur.

LA Plaquette
de présentation

De format généralement A4, elle permet de présenter votre structure de manière complète et de développer votre notoriété. Si votre charte graphique et le message ont été bien pensés, vos prospects conserveront cette plaquette et même la mémoriseront.

N’oubliez-pas, c’est une plaquette de présentation de l’entreprise, pas de toutes vos offres. C’est un outil d’introduction aux échanges avec vos contacts.

Il conviendra d’utiliser un papier de qualité, à minima, du type 200 g/m². Personnellement, j’apprécie un surfaçage mat mais là c’est une question de goût personnel.

LE FLYER

Le flyer est essentiellement orienté sur une offre ponctuelle avec des objectifs à très court terme. De moindre coût, il peut être diffusé dans les boîtes à lettres, dans des lieux de passage, chez des commerçants.

Il est parfaitement adapté pour lancer un nouveau produit, promouvoir un événement, un nouveau service.
Il peut être de différents formats, voici les plus utilisés : A5 (15 cm x 21 cm), A6 (10,5 cm x 15 cm) ou encore le format 10 cm x 21 cm.

Le grammage de papier est basic, il est inutile, sur offre éphémère d’investir dans un papier trop qualitatif. Un papier 135 g/m² sera largement suffisant, vous pouvez même descendre sur du 90 g/m².

Petite astuce : choisissez le bon grammage de papier ! Lorsque vous laisserez votre dépliant sur un présentoir par exemple, les variations de température et d’hygrométrie de la pièce feront qu’il se déformera et ne sera plus parfaitement visible au public. Dans cette configuration, d’un grammage de 170g/m², le dépliant reste droit.

Pour terminer, avant de vous lancer dans la fabrication de vos supports d’impression, voici les points clés élémentaires à déterminer au préalable, il en va de l’efficacité de vos campagnes :

Et dernier point important, attention à la cohérence graphique et éditoriale de tous vos supports de communication print.

Partager l'actualité
Aller au contenu principal